Konnichiwa Tokyo こんにちは 東京

Changement de décor radical, nous voici au pays des sumos, des sushis et des samurais : le Japon

Les 16 heures de décalage horaire sont dures à gérer, et le dépaysement est total dès l’atterissage à Tokyo : autre langue, autres alphabets, autres us et coutumes, et la liste est longue…

Malgré ces différences et notre jet lag, nous nous sentons rapidement très bien. Il faut dire que nous avons vite expérimenté la bienveillance et la politesse des japonais envers les touristes. En s’arrêtant devant un plan du métro expliquant les différents tarifs, 20 secondes ont dû s’écouler avant qu’un jeune homme nous offre son aide. Et nous sommes épatés devant l’efficacité et la gentillesse de la jeune femme qui nous réserve nos places de train pour les déplacements à venir.

Le calme qui règne à Tokyo nous étonne, les sirènes et les klaxons des grandes villes américaines sont remplacés par le ramage des oiseaux alentours et les petits jingles “kawaii” propres à chaque station de métro.

Notre aventure japonaise s’annonce bien!

Notre logement est situé non loin de Tsukiji, le fameux marché aux poissons. L’occasion pour nous de sillonner les petites allées peuplées de créatures marines étranges et de touristes.

Nous avons la chance de passer une soirée en compagnie de Juere, un ancien collègue de Pierre désormais installé à Tokyo. D’un restaurant à l’autre de la Yakitori Alley, il nous fait découvrir de nombreuses spécialités, et différents saké dont nous ne retiendrons pas les noms. Quel plaisir !

Durant le weekend, nous partons à la découverte de Harajuku, quartier mêlant traditions et sur-consommation.

Au sanctuaire Meiji-jingu, nous sommes éblouis par les magnifiques tenues de cérémonie que portent les tokyoites venus célébrer le Shichi-go-san (cérémonie de protection des garçons de 5 ans et des filles de 3 et 7 ans).

Puis nous nous frayons un passage dans la folle rue Takeshita-dori, entre les adolescents japonais qui se pressent dans les boutiques. On y trouve de tout, du grunge, de la barbe à papa arc-en-ciel géante, des costumes cosplay, des crêpes fourrées à la glace et autres chaussettes rigolotes.

Tokyo est vraiment une ville pleine de contrastes et nous aprécions d’être étonnés à chaque coin de rue.

Tokyo est également le coeur de la culture pop japonnaise. Nous visitons le quartier animé d’Akibahara où nous croisons de nombreux “Otaku” entre les boutiques de manga gigantesques, les murs entiers de distributeurs automatiques et les jeunes femmes habillées en soubrettes des maids cafés.

Cette activité débordante nous fait d’autant plus apprécier les nombreux parcs de la ville, véritables chef d’oeuvres paysagers.

Notre voyage nous réserve bien des surprises. Valérie retrouve une amie d’enfance, qu’elle n’a pas vu depuis 20 ans ! Rendez-vous à Yokohama avec Hikari qui nous fait découvrir des spécialités japonaises étonnantes, au milieu de quelques yakitori plus classiques. Une très belle soirée :)

Avant de quitter Tokyo, nous profitons d’une virée à Shibuya pour déguster de délicieux sushis préparés avec le plus grand soin.

A suivre dans notre aventure niponne, une fraiche escapade à la montagne, direction Nikko et ses sanctuaires.